Accueiltemoignage
100-100

Livre d'or

Quel exemple que celui de Bertrand !
de Bertrand 10/05/2008 00:00:00
Cela fait bien longtemps que je n'ai écrit au club. Ma vie en l'espace de 2 ans a été très riche en expériences personnelles, culturelles et professionnelles.
 
Avec une grande partie de vos précieuses informations dans la poche, je suis parti de France en décembre 2002 avec un simple diplôme de BTS, je me suis d'abord installé à Londres, ville que je déteste, afin d'apprendre l'anglais et commencer mes péripéties. Je n'y suis resté que 6 mois.
 
Je suis ensuite allé en Irlande ou j'ai travaillé comme serveur. L'Irlande m'a été très agréable, les gens sont fêtards et joyeux même si le temps est plus que maussade.
 
Avec l'argent que j'ai économisé, je suis parti passer l'hiver 2003-2004 en Asie du Sud Est, dont je suis tombé fermement amoureux. Je voyageais simplement autour de la Thaïlande, et j'ai eu l'opportunité de trouver un poste de professeur d'anglais dans une école publique, j'y suis donc resté 6 mois de plus. Après avoir fini mon contrat (1 an en Asie), un ami m'a parlé de Tokyo où il comptait se rendre. Il y avait déjà travaillé comme modèle, dj et accessoirement professeur. Après une forte motivation de sa part et étant de nature à aller de l'avant, j'ai accepté son invitation. Je suis alors rentré rapidement en France pour obtenir le visa vacances travail d'un an. Je suis naturellement repassé par la Thaïlande à la fin de l'année 2004 pour y passer l'hiver, et me préparer à aller au Japon. Je suis ainsi resté pendant quelques semaines dans le Nord de la Thaïlande à apprendre dans une école l'art du massage traditionnel Thaï. Ne sachant pas vraiment ce qui m'attendait à Tokyo, j'ai préféré multiplier les qualités professionnelles en me dotant d'un éventail de multiples possibilités French and English teacher, masseur, modèle.
Mon ami qui finalement devait se joindre à moi, n'a pu venir. J'y suis donc allé tout seul, avec mon gros sac à dos, mon visa d'un an, et mon esprit converti au niveau de vie Thaïlandais.
Le japonais a été très difficile pour moi au début. J'ai eu la chance de rencontrer des Japonais qui m'ont proposé gentiment de m'héberger chez eux gratuitement. Les Japonais adorent les occidentaux, ils sont très timides et veulent pratiquer l'anglais et être en contact avec nous.
 
En arrivant au Japon, j'avais quelques infos pour la recherche de travail. Je pensais trouver des jobs en quelques jours, comme cela se passait dans les autres pays. Tokyo ne m'a pas fait de cadeau, j'ai vraiment galéré pour obtenir des petits jobs de m... et pendant 3 mois ça été la survie.
 
Maintenant, j'ai 24 ans, cela fait 9 mois que je suis ici. Quatre mois après mon arrivée à Tokyo, j'ai eu le feed back de mes recherches et tout a commencé rapidement. Je suis maintenant professeur de français pour businessmen et je suis payé 30 Euros de l'heure à discuter ou à divertir mes businessmen, qui sont majoritairement des ladies.
J'ai également un autre job, je suis modèle et je pose pour des magazines, pub à la télé, clip vidéo et autres... Ma vie au Japon est devenue plus qu'agréable, je ne travaille presque pas, j'habite maintenant dans le centre, je peux économiser beaucoup d'argent, je rencontre énormément de gens intéressants et voyage tous les 2 mois. Mais, je vais peut être devoir quitter le pays à la fin de mon visa. C'est devenu mon principal problème, il me faut gérer l'obtention d'un new visa, car je ne veux pas quitter cette vie qui m'est merveilleuse.
Je suis quelqu’un qui va de l'avant. La vie offre toujours d'innombrables possibilités que la majorité des gens ignore par peur d'essayer ou d'oser affronter l'aventure ou simplement la nouveauté. Ma vie a été relativement riche en événements et ne va certainement pas cesser de l'être, même si en fait je suis de nature très calme et posée.
 
Si vous voulez quelques détails ou quelques infos précises sur les jobs à Tokyo ou au Japon, je pourrais certainement vous en soumettre.
Bertrand