Accueiltemoignage
100-100
On envoie votre CV

Livre d'or

Mes deux mois d’animateur dans des Summer Camp en Angleterre
de Maxime O. 07/05/2017 10:06:35

Mes deux mois d’animateur dans des Summer Camp en Angleterre. 


Je suis parti en Angleterre l’été dernier grâce au Club Teli. J’ai en effet décroché un job d’été en tant qu’animateur avec une compagnie internationale. 


Deux mois d’été passionnants
 

Ce fut pour moi deux mois d’été passionnants durant lesquels j’ai pu améliorer mon anglais mais également vivre une expérience humaine hors du commun. La compagnie accueil des enfants du monde entier (Allemagne, France, Pologne, Chine, Espagne, Turquie, etc.) dont les journées sont partagées entre cours d’anglais et activités. Lorsque la compagnie accueillait des groupes français, j’étais alors un atout de taille afin de faire la traduction pour les élèves, bien que je conseille d’éviter d’annoncer aux adolescents que vous parlez français, ils risquent de ne vous parler qu’en français tout au long du séjour et ce n’est pas le but recherché ni pour eux, ni pour vous. 


 
Animateur sans BAFA
 

Il n’est pas nécessaire d’avoir la formation BAFA pour travailler en tant qu’animateur dans ces Summer Camp. La semaine de formation en début d’été m’a permis d’acquérir les capacités pour mener les activités proposées par la compagnie : tir à l’arc, escalade, quad, jeux extérieurs en tout genre, etc. L’ambiance au sein de l’équipe est vraiment bonne : une moyenne d’âge très jeune et beaucoup d’étudiants aux origines diverses – on travaille avec des équipes de 15 à 20 personnes environs sur chaque camp. 


De plus le cadre dans lequel se déroule ces Summer Camp est vraiment idéale : il s’agit de grandes écoles à l’anglaise qui permettent de loger tous les enfants et un grand domaine pour y faire toute les activités – à noter qu’on peut recevoir jusqu’à 200 adolescents en même temps. 


Les excursions sont également de très bons souvenirs : Oxford ou Londres peuvent être stressants pour les animateurs responsables des adolescents mais cela reste tout de même une très bonne expérience. 


Enfin, les quelques jours de vacances qui m’ont été accordés m’ont d’ailleurs permis de découvrir la ville de Bristol avec certains de mes amis.



Maxime O.