Depuis 1992, un large choix
D'OFFRES À POURVOIR
pour travailler à l'étranger
pour une simple adhésion de 45 € !

Un solide
Accompagnement
qui vous aidera
dans vos projets

Un formidable
réseau d'entraide
d'échanges et de partage

De précieux
Carnets d'adresses
d'employeurs qui recrutent
au pair en stage en job d'été

L'ACTUALITÉ DU CLUB

Avalanche de stages à l
02/04/2022
Avalanche de stages à l'étranger. Ne ratez pas nos offres, nous avons prospecté pour vous dénicher les meilleures offres de stages à pourvoir pour 2022 même pendant la crise sanitaire.   Notez que certains pays risquent de rester fermés encore quelques mois ou peuvent ouvrir et refermer ensuite. N'hésitez pas à être large et cherchez dans plusieurs destinations pour augmenter vos chances dans les mois qui viennent et n'hésitez pas à commencer vos recherches le plus tôt possible, des offres pour 2022 sont déjà en ligne.     ILS SONT PARTIS PENDANT LE CORONAVIRUS !   Comment  Simon  est parti en job d'été en Irlande pendant le COVID19. Nathan  a trouvé son stage ingénieur en Belgique en plein COVID19 Marie  trouve depuis la France son premier CDI au Royaume-Uni.  Marina   a trouvé un super stage en Martinique.   Avoir plusieurs propositions de stages même pendant le coronavirus,  c'est possible  !  Deux réponses le jour même pour un stage au  Mexique . (extrait tchat du Club TELI) Suzette  trouve exactement le stage en Norvège qu'elle cherchait.  Deux heures après l'envoi du CV de Naydes, elle a déjà reçu une  réponse . Alexandre  a trouvé son stage à Malte, il part dimanche. Sarah  a trouvé son job d'été en Grèce.  Fiona  a trouvé son stage à Barcelone.  Alicia  va partir en stage dans une école de Washington. Louison  a son job d'été à Malte en poche.  Rolande  a le choix pour son stage... Théo  nous parle de son stage depuis Malte. Un entretien d'embauche sur zoom en moins de 24H pour  Natacha .   J'ai pu trouver un stage en Suède grâce à votre envoi de CV.  Nathan " Romain  a trouvé son stage au Luxembourg chez EY.  Excitation à son comble pour  Alexis  : il part travailler au Canada dans 15 jours.  Danaé  part en stage dans un laboratoire à Chypre Sacha  a trouvé son stage en Corée du Sud.     Voir notre très gros dossier " 10 000 stages à l'étranger 2022"   Association d’entraide, le Club Teli fourmille de conseils pratiques, de bons plans, de contacts privilégiés et d’offres de stages et d’emploi à pouvoir, et plus encore.     Suite à notre prospection, nous avons récupéré : - les offres de stages d'entreprises qui recrutent pour les huit premiers mois de 2022 - les informations et coordonnées des employeurs qui prennent des stagiaires toute l'année pour lesquels les candidats peuvent donner leur date de disponibilité.   Postulez autant de fois que vous voulez. N'attendez pas, vous pouvez commencer tout de suite à postuler pour 2022.   La plus grande banque d'offres de stages à l'étranger est à votre disposition.    Ne perdez pas de temps, certaines offres sont à pourvoir immédiatement et d'autres offres sont à pourvoir dans plusieurs mois mais les employeurs veulent recevoir vos candidatures le plus tôt possible.   Nous avons contacté des employeurs dans tous les domaines et le plus de pays pour vous garantir le plus grand choix possible. Envoyez votre candidature à un maximum d'employeurs pour optimiser vos chances .   Le Club TELI peut vous aider à partir en stage dans environ 120 pays et même dans les DOM TOM. Nous ne travaillons pas avec les pays en guerre, en tension sociale et en insécurité.   Compte-tenu du contexte sanitaire , certains pays vont (ou risque de) rester fermés en 2021 comme l'Australie ou la Nouvelle Zélande. Orientez vos recherches sur les pays ouverts ou l'Union européenne de préférence.    Si vous cherchez un stage à l'étranger pour 2022, pensez à vous y prendre au moins 2 à 8 mois à l'avance selon la destination.       Voir notre très gros dossier " 10 000 stages à l'étranger 2022"     Bonne chance     EXTRAITS : Nous suivons nos adhérents, voici quelques retours (copies d'écrans) :   http://www.teli.asso.fr/uploads/guillaume.png (mon stage en Espagne facilement trouvé) http://www.teli.asso.fr/uploads/thailande.png (plusieurs réponses positives pour mon stage) http://www.teli.asso.fr/uploads/edouard.png (mon stage marketing en Australie grâce au tchat du Club) http://www.teli.asso.fr/uploads/images/estelle.png (mon stage en Espagne en un mois)   http://www.teli.asso.fr/uploads/images/hawa2.png (mon stage aux USA)  
Trouvez votre job d
07/04/2022
Profitez de nos dossiers pays  jobs d'été à l'étranger  pour prospecter en masse, pays par pays... tous les employeurs à contacter.   Jobs d'été 2022 à l'étranger :    Tous les ans, le Club TELI vous propose ses  dossiers pays  pour vous aider à prospecter tous les employeurs qui recrutent tous les ans.   Inutile de perdre votre temps, nous listons tous les employeurs qui vont recruter en 2022, le type d'emplois proposés, les salaires et conditions... avec les coordonnées des employeurs (adresses postales, email, liens...). Préparez votre candidature et contactez les employeurs qui recrutent pendant l'été.     Les  dossiers gratuits  ( réservés aux membres de l'association ) sont en  cours de mise en ligne  :   Jobs d'été aux USA (en ligne) Jobs d'été en Suisse (en ligne) Jobs d'été en Suède (en ligne) Jobs d'été au Royaume-Uni (dossier  travailler dans l'agriculture ) Jobs d'été en Irlande (en ligne) Jobs d'été (hiver) en Afrique du Sud (en ligne) Jobs d'été en Croatie (en ligne) Jobs d'été au Danemark (en ligne) Jobs d'été en Autriche (en ligne) Jobs d'été en Italie (en ligne) Jobs d'été à Malte  (en ligne) Jobs d'été en Espagne (en ligne) Jobs d'été en Norvège (en ligne) Jobs d'été au Mexique (en ligne) Jobs d'été en Islande (en ligne) Jobs d'été en Finlande (en ligne) Jobs d'été en Grèce (en ligne) Jobs d'été en Belgique (en ligne) Jobs d'été à Chypre (en ligne) Jobs d'été en Allemagne (en ligne) Jobs d'été aux Bahamas (en ligne) Jobs d'été au Brésil (en ligne bientôt) Jobs d'été en Bolivie (en ligne) Jobs d'été (hiver) en Argentine (en ligne) Jobs d'été (hiver) en Australie (en ligne bientôt) Jobs d'été (hiver) en Nouvelle Zélande (en ligne bientôt)   Connectez vous vite à votre  espace membres .   Pour les autres pays consultez la base de données de votre espace membres (bouton RECHERCHE). Il y a actuellement plus de 3010 annonces en ligne. Accédez à toutes les offres en un se ul  clic .      Bonne chance à tous.      

ILS NOUS ONT REJOINTS

Bienvenue à nos nouveaux adhérents, nous sommes très heureux de vous compter parmi nos membres :
AYA,Steven ,JULIEN,Miya,Benjamin ...

BIENVENUE AU CLUB TELI

Vous souhaitez partir à l'étranger ?

Si vous cherchiez un stage, une place au pair, un job d'été à l'étranger, une mission de bénévolat, un job d'hiver, un conseil ou tout type d’infos sur la mobilité internationale, vous êtes au bon endroit.

Notre association de voyageurs, Loi 1901 créée en 1992, va vous aider à partir à l'étranger !

Une fois membre, vous constaterez que le Club TELI n'est pas un organisme comme les autres. Quand on s'échange des infos et des offres entre nous, ça change tout !
Notre rôle : vous expliquer pourquoi, preuves à l'appui, partir à l'étranger est à la portée de tous. 
Une simple adhésion de 45 euros/an vous donnera accès à :

Des offres exclusives pour partir à l'étranger, des contacts privilégiés d'employeurs qui recrutent à l'étranger, un réseau d'entraide mondiale avec des offres qui s'échangent entre candidats et des conseils méthodologiques pour vous suivre dans vos démarches et vous rendre plus efficace.

Déjà plus de 82 000 membres depuis 1992 comme Guillaume parti 4 ans autour du monde, Aude qui bouleverse sa vie en 10 jours seulement ou encore Bertrand qui va vous donner envie de préparer vos valises... C'est à votre tour maintenant !
Retrouvez-nous sur Facebook ou appelez-nous au 04 79 85 24 63 (France +33) pour en savoir plus.
 

 
 

LES TÉMOIGNAGES DE NOS MEMBRES

Margaux
23/05/2022
Bonjour,    Bien sûr c'est avec joie que je vais partager mon expérience.   Actuellement en stage au sein d'une association école à Madagascar dans la campagne de Mantasoa, j'ai trouvé ce stage grâce à Teli Asso. Pour trouver mon stage j'ai épluché le site, j'y suis allé très régulièrement et j'ai postulé à environ 50 offres avant de trouver. Concernant la partie pandémie mondiale, cela n'a pas gêné la possibilité au stage de ce faire, j'ai néanmoins dû avoir un pass vaccinal complet.   Je vais rester ici 1 mois et demi, et même si cela ne fait qu'une semaine que je suis là, je suis d'or et déjà très heureuse de tout ce que cette expérience m'apporte. C'est une expérience très riche humainement et qui nous donne la sensation d'être utile. Ici, j'aide au français surtout oral mais pas que, des élèves (de la maternelle à la seconde) ainsi que des institutrices.    Les volontaires logent chez la directrice de l'école, Odile Mesguier qui sera vous accueillir chaleureusement. Le loyer avec nourriture etc compris s'élève à 200 euros par mois, et vous bénéficierez du confort européen (toilettes, sèche linge, wifi...).   Comme conseils je dirais qu'il faut ne pas désespérer si on ne trouve pas, qu'il faut continuer d e chercher et persister, et surtout s'écouter et appeler directement l'organisme ou l'entreprise si on en a la possibilité. Également, les pays pauvres tels que Madagascar recrutent facilement des jeunes volontaires et il ne vous sera pas difficile de trouver dans ce secteur.   Ci-joint une photo des élèves et moi, des élèves et de l'école.   Cordialement,   Margaux        
Aurélie
20/05/2022
Bonjour, voici pour mon retour d’expérience de stage en Espagne :   Grâce à l’option envoi de CV j’ai eu un stage dans un hôtel golf Resort 4*sup. Je suis nourrie logée sur place, mais franchement c’est pas mal. J’ai été prise même avec un niveau d’espagnol médiocre, A2. Seul bémol, c’est un peu perdu au milieu de nul part, c’est mieux d’être véhiculé. Mon stage est dans le marketing et la communication de l’hôtel mais je crois qu’ils prennent aussi des réceptionnistes (bien sur il faut avoir un niveau d’espagnol très bon pour cela).   En photo, le lieu où je suis en ce moment.   Cordialement   Aurélie
Juliette
22/02/2022
Mon stage de trois mois à Montréal. Septembre – Décembre 2018     Partir pour améliorer son anglais, c’est possible : I did it ! (et je pars de loin)   Ceci est le témoignage de trois incroyables mois dans la ville de Montréal. Comme toutes les belles histoires—en tout cas pour ma part— celle-ci commence dans la confusion, la peur et l’anxiété.    Défi n°1 - La recherche de stage, l’étape la plus compliquée de l’aventure : ne pas se décourager  Nous sommes en 2018. Je reviens d’un Erasmus en Espagne, et comme pour tous les étudiants qui ont vécu cette expérience, retourner en France me déprime considérablement. je finis ma dernière année de licence dans la ville de Lille et je prépare l’année qui vient. Une année qui s’annonce stressante : je prévois de préparer les concours aux écoles de journalisme. Une de mes plus grandes faiblesses, qui pourrait m’empêcher d’atteindre mon objectif : mon anglais n’est vraiment pas au niveau. Je décide alors de faire tout ce que les publicités Erasmus, les post LinkedIn, et les programmes d’envois à l’étrangers ne cessent de marteler dans les spams de mes mails et sur les réseaux sociaux : un voyage immersif dans la langue.  Il est important de connaitre ce contexte pour comprendre la suite, et les difficultés auxquelles je me confronte lors de mes recherches. J’ambition de faire un stage dans le secteur journalistique : autant allier l’apprentissage de la langue avec de l’expérience, pensé-je, je pourrai ainsi le valoriser lors des concours. Seulement, mon ambition se trouve bien diminuée lorsque je me confronte à la réalité : mon objectif est d’améliorer mon anglais en allant dans un pays anglophone. Seulement, quelle rédaction prendrait une stagiaire qui ne peut s’exprimer assez bien dans la langue ? Je commence alors à me noyer sous toutes les offres de stage auxquelles je ne corresponds pas.   Mon ego a encore du mal à l’admettre, mais ce sont mes parents qui ont découvert Club Teli, et cela a changé la donne. Nous y trouvons une offre de stage à Montréal, dans un média qui me permettrait d’écrire en anglais et en français. La tutrice est française, et elle est prête à me prendre malgré mes lacunes. C’est donc vers une ville dans laquelle je n’ai pas besoin de l’anglais que je m’envole. Trouver un stage à l’étranger, c’est aussi savoir changer de plan quand une opportunité s’offre à vous.   Défi n°2 - Apprendre l’anglais dans un ville principalement francophone. Mon stage « bilingue » m’a grandement permis d’améliorer mon anglais écrit, mais aussi ma vitesse de rédaction en français. J’y acquiers des connaissances en économie, en finance et en technologie dont je me sers encore aujourd’hui. Il me permet de changer de culture, de sortir de ma zone de confort, et de travailler dans une salle de coworking au style américain (avec des fruits dans les distributeurs à eau et des événements free pizza pendant lesquels des start-uppeurs présentent leurs projets).    En dehors du travail, dans cette ville où le français a des accents chaleureux —attention cependant, si vous êtes français, n’oubliez pas que c’est vous qui avez un accent ! —je découvre avec joie et curiosité une autre culture francophone. Et pourtant, dès que je rentre dans mon chez-moi montréalais… je parle tout le temps anglais ! Parfois, ce n’est pas la ville qui compte, mais ce qu’on en fait. Dans ma colocation, nous sommes cinq. Certains sont francophones mais nous discutons continuellement en anglais. Un italo-canadien, une québécoise, un Toulousain et un Brésilien remplissent l’appartement. Nous nous entendons si bien que notre relation est quasi fusionnelle. Nous découvrons la ville ensemble : les salles d’escalade, les bars, la forêt en plein milieu de la ville, le centre-ville. Nous vivons même en live, les premières neiges de notre compagnon brésilien. Nous voyageons dans les alentours et découvrons les arbres multicolores qu’offre l’automne québécois.    A la maison, mon anglais est maladroit mais désinhibé. Au stage, mon anglais est réfléchi, soumis à de multiples recherches, et régulièrement corrigé.  Alors bien sûr, on ne devient pas bilingue en trois mois. Et rien n’est parfait. Le site pour lequel j’écrivais n’existe plus aujourd’hui. Mais ce voyage était la première étape nécessaire à mon évolution. Aujourd’hui je vis à Bruxelles — mon amour pour la francophonie ne s’éteint plus— et je discute de sujets politico-européens, en anglais, avec mes colocataires.   Who would have thought ?       Juliette