AccueilAccès presse

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUÉ :  30 000 jobs d’été 2021 seront proposés dans l’agriculture au Royaume-Uni.

Non, le Brexit n’a pas fermé le Royaume-Uni aux jobs d’été.

 

COMMUNIQUE PRESSE


 
Comme une ritournelle, tous les ans, la presse anglaise s’émeut du manque de main d’oeuvre dans l’agriculture, préoccupation parfois relayée en France (Récoltes qui pourrissent sur pied - Le monde en 2019).
 
Dans le contexte hors norme de la pandémie, 2020 fut, on s’en doute, au paroxysme des inquiétudes du monde agricole anglais (des avions furent spécialement affrétés pour aller chercher des ouvriers agricoles en Pologne). Comme en France, le gouvernement anglais a alors lancé une vaste campagne médiatique pour attirer les Anglais dans les champs. Loins des chiffres espérés (le secteur compte entre 50 000 et 80 000 employés), 10 000 personnes se sont alors présentées pour les cueillettes à partir d’avril 2020.
 
Le Brexit de la faim ?
 
Avec l’annonce du Brexit pour le 1er janvier, les inquiétudes furent à nouveau très vite dans les esprits et l’une des premières mesures prises par le gouvernement de Boris Johnson fut alors la mise en place de 30 000 visas pour les Européens et extra-européens attribués dans le cadre d’un emploi dans l’agriculture (L'extension du régime des travailleurs agricoles saisonniers).
 
Ainsi, peu de gens le savent encore, 30 000 personnes vont donc pouvoir venir travailler en 2021 dans les fermes anglaises. Dans ce contexte, le Club TELI a mené l’enquête en janvier et propose d’ors et déjà  plusieurs milliers d’emplois agricoles au Royaume-Uni entre avril et octobre 2021. Plus de 130 fermes qui recrutent entre 20 et 400 personnes chacune ont répondu présentes et proposent des postes à pourvoir que nous avons regroupé sur ce fichier PDF de 45 pages :
 
 
Ce fichier est ouvert à tous. Les candidats peuvent passer par l’un de nos 350 partenaires pour postuler en notant la référence de l’annonce qui les intéresse.
Pour les autres domaines d’activités, le Royaume-Uni propose aussi un « Seasonal Employment Permit » dont certaines modalités sont encore amenées à évoluer dans les prochains mois. Non, le Brexit n’a pas fermé le Royaume-Uni aux jobs d’été.
 
 
Contact presse

Mr Dominique GIRERD  

d.girerd(AT)teli.asso.fr

Tél : 04 79 85 24 63

Le Club TELI

Association loi 1901

Toutes les pistes pour partir à l’étranger depuis 29 ans. 

www.teli.asso.fr
 
Je reste à votre disposition pour vous en parler, n'hésitez pas à me contacter. 
 
En 29 ans, déjà plus de 80 000 membres !
 
 
 
 
 

Le point sur les jobs d'été 2021 à l'étranger  

 
Voici les quatre points à retenir sur les jobs d'été 2021 à l'étranger :
 
1) Le point sur les offres ! IL Y A DES OFFRES ET CA VA DURER ENCORE : En tenant compte des retours que nous avons, nous constatons que même si les premières offres sont en ligne depuis janvier (les employeurs les plus importants qui peuvent recruter jusqu'à 400 personnes n'ont pas attendu), beaucoup d'employeurs (plus modestes) vont diffuser leurs offres entre la mi avril et le 15 juin selon les pays et évolution pandémique. Il faut continuer à préparer les CV, il y a encore plus de deux mois pour postuler !
 
2) Une grande incertitude continue de régner : PERIODES DE RECRUTEMENTS PAS TOUJOURS ARRETEES : Compte tenu de la crise sanitaire, il est possible que les périodes de recrutements et les durées de travail puissent varier. Beaucoup d’employeurs espèrent recevoir du public en mai alors que d’autres ne pensent ouvrir que début juin. Certains employeurs vont donc certainement recruter jusqu’à fin juin. Ne tenez pas toujours compte des périodes de travail donnez dans les annonces ci-dessous, elles peuvent évoluer pays par pays (voir aussi ci-dessous notre nouveau dossier "Jobs d'été en Italie").
 
3) Les prémisses de réouvertures : PROFITEZ DES REOUVERTURES : Si rien n'est encore définitivement arrété à ce jour, certains pays comme les Etats-Unis, l'Australie, la Nouvelle Zélande, plusieurs pays d'Asie... envisagent maintenant d'ouvrir leurs frontières aux étrangers avant l'été. Par contre, la plupart des pays d'Amérique du sud restent aujourd'hui dans une situation difficile. Nous vous invitons à suivre tout cela au jour le jour sur notre page : https://www.teli.asso.fr/fr/actualites/crise-sanitaire-dans-le-monde-1404
 
4) Moins de candidats : PLUS DE PLACES A PRENDRE : nous constatons que beaucoup de candidats pensent qu'il est devenu inutile de chercher un job d'été à l'étranger cette année. Dans une ambiance médiatique devenue anxiogène, ils se sont auto-convaincus qu'il n'y aurait pas de solution en 2021. Les témoignages que nous publions sur Facebook depuis février montrent pourtant l'inverse, il y a déjà des candidats qui ont trouvé leur job pour cet été. Plusieurs employeurs nous ont même alerté du peu de candidatures reçues suite à leur annonce. Il semble que la concurrence sera moins rude cette année. Notons aussi qu'avec la mise en place du Brexit au 1er janvier, les candidats Anglais ne seront pas au rendez-vous dans leurs anciens pays de prédilections (Grèce, Malte, Chypre, Portugal...) laissant ainsi des possibilités supplémentaires aux autres.
 
Contact presse

Mr Dominique GIRERD  

d.girerd(AT)teli.asso.fr

Tél : 04 79 85 24 63

Le Club TELI

Association loi 1901

Toutes les pistes pour partir à l’étranger depuis 28 ans. 

www.teli.asso.fr
 
Je reste à votre disposition pour vous en parler, n'hésitez pas à me contacter. 
 
En 29 ans, déjà plus de 80 000 membres !
 
 
 
"Trouver un stage ou un job à l’étranger n’est pas si difficile que ça ! Mais quand on n’est jamais parti, il n’est pas évident de trouver les bonnes informations ou de savoir à qui s’adresser."
 
Avec près de 29 ans d’expérience, le Club Teli est le partenaire incontournable des étudiants et des jeunes actifs qui ont envie de vivre une aventure professionnelle enrichissante au-delà de nos frontières. La meilleure preuve de son efficacité est que très régulièrement des membres trouvent leur stage ou leur job en quatre jours seulement… et parfois moins.
 

Un compagnon de route solidaire pour ne plus être solitaire à l’étranger

Si 80 000 membres ont déjà été membres, le Club Téli est un formidable réseau d’entraide et d’échange qui compte à ce jour 5 000 membres dans le monde et 520 partenaires en France et dans les pays francophones,
 
Pour 45€ par an, les candidats à un départ à l’étranger bénéficient :
 
•D’offres de stages et de jobs d'été, de postes au pair et d’emplois vérifiées et validés  (une garantie indispensable pour éviter les arnaques) ;
•De conseils de qualité : bons plans logement, adresses incontournables, démarches administratives, etc. ;
•De la puissance d’un réseau vraiment solidaire pour échanger et s’entraider avec des professionnels expérimentés, d’anciens candidats, de membres qui se sont finalement installés à l’étranger ;
•D’un suivi personnalisé : chaque adhérent reçoit une réponse individualisée à ses différentes interrogations ;
•D’avantages et de réductions auprès de professionnels (voyages, assurances, etc.) ;
•De l’indépendance de l’association qui ne reçoit aucune subvention et ne diffuse aucune publicité : les membres du Club Téli prennent leurs décisions librement et ils sont libres d’aborder tous les sujets ;
•De la crédibilité de l’association : son directeur, Dominique Girerd, anime régulièrement des conférences sur la mobilité internationale lors de forums emplois (Forum des Voyageurs) et dans les universités et les grandes écoles (La Sorbonne, Polytech Lille). Club Téli a aussi signé une convention avec Pôle Emploi.
 
 
 

Une opportunité unique pour une expérience pérenne

 
 
 
Grâce au Club Téli et à son incroyable base de données, ils sont très nombreux à être déjà partis de l'Alaska, au Royaume-Uni, de la Chine au Japon... que vous découvrirez ici https://www.teli.asso.fr/fr/temoignages
 
 
 
Pour en savoir plus
 
 
Contact Presse
 
Club TELI
Dominique Girerd
Tel : 04 79 85 24 63
Crise sanitaire
CRISE SANITAIRE DANS LE MONDE
 
Notre regard et nos prévisions concernant la mobilité internationale (l’objet de notre association depuis 28 ans) dans le contexte pour le moins chaotique du COVID19.
Dans ce contexte inédit où les pays se sont littéralement figés, la mobilité internationale pose question : Quid de son avenir ?
Depuis janvier 2020, nous suivons donc attentivement l’évolution sanitaire de la planète afin de pouvoir orienter au mieux tous les prochains candidats souhaitant reprendre la route. Il convient aujourd’hui, encore plus qu’hier, d’être particulièrement bien informé pour réussir son projet de stage, de job d’été ou d’expatriation dans les prochaines semaines.
 
Sur une page entièrement dédiée à l’évolution du coronavirus, nous proposons donc un suivi attentif et journalier répondant aux questions des futurs voyageurs : 
 
Dans quels pays puis-je partir , mon choix de destination est-il à risque ?
Quels sont les employeurs qui recrutent encore et à quelle date ?
 
Nous menons actuellement une campagne qui vise à interroger 50 000 employeurs dans le monde. Découvrez au fur et à mesure les conseils et les orientations donnés par notre association qui consacre son travail à la mobilité internationale depuis 1992 sur cette page :
 
Nous compilons également les bonnes nouvelles liées à la pandémie sur cette page : 
 
 
N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez des informations supplémentaires par email : d.girerd@teli.asso.fr ou téléphone : 04 79 85 24 63
 
Dominique GIRERD
Directeur
Club TELI